DIASPORAMIX
Débats Headline Société

#Cette semaine j’ai retenu 40

Le Black Friday. Un homme avec 7 paquets à la main, à la Galleria. (reportage de RCI radio). Il est content, il a dépensé plus de 500 euros. Il en aurait dépensé plus s’il n’y avait pas eu le black friday. C’est logique. Son argent, il doit le dépenser ! Merci les States pour cette trouvaille ! Après Halloween, nous sommes en bonne voie de parachever notre étasunisation, avec ce Black friday, symbole de notre frénésie consommatrice (qui ne l’a pas attendu, soyons clairs) de biens importés. Nous aimons par principe ces objets qui s’entassent dans les magasins avant de venir s’entasser dans nos placards. Comme nous aimons aussi les belles et grosses voitures. Avec leurs vitres teintées, qui nous protègent du soleil et du regard du voisin, voyeur, consommateur. Black friday, Vendredi noir en effet.

Le Black Friday enrichit. Forcément. Pas ceux qui se pressent dans les magasins pour se délester de leurs euros. Ceux dont c’est le métier de gagner de l’argent. Beaucoup d’argent. Ainsi le Black Friday version 2017 a t-il « amélioré » la fortune de Jeff Bezos de… de ? De 2,4 milliards de dollars. Vous avez bien lu : 2 400 000 000 dollars (source lemonde.fr). En une seule journée. 24 heures. 100 millions par heure. Soit le PIB de la Guinée Bissau, supérieur à celui de 20 pays. Après ce « vendredi noir », la fortune de Jeff Bezos s’élève à 100 milliards de dollars. Au fait, Jeff Bezos c’est le patron d’Amazon. Le plus gros site de vente en ligne du monde, dont la capitalisation boursière a atteint 586 milliards de dollars après le Black Friday.
L’homme aux 7 paquets de la Galleria est heureux. Jeff Bezos est heureux. Cool.

Autonomie. Je me demande régulièrement comment la Martinique aurait évolué si en 1981, le PPM n’avait pas décidé, avec l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir un moratoire sur l’autonomie ? Aurions-nous été moins dépendants, moins consommateurs ? Le TCSP aurait-il fonctionné ? L’hôpital aurait-il été en bonne situation financière ? La Martinique aurait-elle gardé ses petits, qui auraient été moins attirés par l’ailleurs ? L’économie Martiniquaise aurait-elle rompu avec le système de monoculture hérité de son passé colonial ? Le chômage aurait-il été sous la barre des 20% (il est de 9,7 % au national)?
Si, si….

L’INSEE prévoit qu’en 2030, la population des 20 ans ou plus comptera 8 actifs en emploi ou au chômage pour 10 inactifs (source INSEE).

Violences faites aux femmes. 25 novembre. Un mot qui voudrait frapper aussi fort que les coups qui tuent une femme sur trois en France. Féminicide. Un mot plutôt qu’un discours pour dire que cette violence n’est pas qu’un fait divers, ou qu’un acte extrême d’un homme fragilisé ou déstabilisé par sa jalousie. Féminicide, pour traduire l’ampleur du phénomène et surtout son ancrage dans la représentation sociale et collective de la femme.
Les femmes ne meurent pas sous les coups de leurs conjoints. Elles sont tuées dans un acte dont le seul but, l’objectif clair est de les tuer… couteaux, cutter, fusil, essence… tout y passe pour que ce dernier acte de domination les soumette à jamais. (source lemonde.fr.)

Sinon, ai regardé avec beaucoup d’intérêt le reportage sur Martinique 1ère sur le gaspillage de l’argent public en Martinique. Les chantiers ouverts et non fermés, ou les réalisations non encore ouvertes : TCSP (en nou pasé anlè sa plito !), Musée du Père Pinchon, piste cyclable de Ducos, etc, etc…
Il y a aussi les trous ouverts non rebouchés, tel celui de St Pierre, causé par les pluies diluviennes de Maria. Petit pays, gros gaspillages, grande perte de temps.

Re-sinon : Angela Merkel, la chancelière allemande paie sa générosité à l’égard des migrants qu’elle a accepté d’accueillir au-delà du million. Elle peine à constituer une coalition « jamaïcaine » (noir, jaune, vert).

Re-re- sinon : je serai en signature pour « Sina et le Secret de la Caraïbe », ce samedi 2 décembre à partir de 10h à la Librairie Antillaise du Rond-Point.

Bonne semaine

Barbara Jean-Élie

la page facebook de #cette semaine j’ai retenu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 1 =

Aller à la barre d’outils