DIASPORAMIX
Amériques Europe Livres Portraits Théâtre Vidéos

Gaël Octavia, son 1er roman arrive

Une matheuse « sirez ».

Gaël Octavia est ce qu’on appelle une « sireuse » aux Antilles. Une catchopine, quelqu’un qui enquiquine, qui aime bien titiller, qui ne tient pas en place, qui pose des questions, qui provoque, qui n’en fait qu’à sa tête ! Une sirez en somme ! Entre théâtre, réalisation et comédie, Gaël Octavia compose un répertoire personnel qui parle de notre société et de nos rapports.

Son premier roman publié chez Gallimard- Continents noirs est promis pour le 31 août ! Une date qui n’a rien de banal dans la famille  Octavia… Mais ça c’est une autre histoire !

La fin de Mame Baby, un huis clos féminin, dont le centre est masculin. Ici

Le lien pour feuilleter le livre
Portrait
Boulimique… écrit, parle et joue

Gaël Octavia s’est fait connaître de ses camarades de classe, en étant bonne dans toutes les matières ! Baccalauréat avec mention « Bien », bonne en piano, et tout et tout. Le genre de fille qui aurait pu se contenter de capter l’attention à cause de sa grande taille, sa facilité à résoudre des équations et autres trucs compliqués pour les filles des sections L (à l’époque).. et non ! Alors que sa carrière de matheuse était toute tracée après ses études d’ingénieure aussi brillantes que ce qui avait précédé, elle décide d’effectuer une bifurcation majeure ! Elle se met à dessiner, à écrire.. bref.. la voie tracée se transforme à la surprise générale en chemin de traverse…

Tout ça aurait pu mal tourner…parfois ces routes-là finissent dans des impasses, des culs-de-sac, des voies de garage… Mais Gaël est une bosseuse, facétieuse qui ne se fixe aucune limite. Ses pièces de théâtre trouvent leur public. Elles sont lues, jouées, filmées, éditées (parfois aux Etats-Unis !). Le Voyage, Congre et Homard, Cette guerre que nous n’avons pas faite…

L’écriture théâtrale lui permet de dérouler une langue directe, moderne, qui aborde des problématiques de la relation, les questions de nos sociétés.

Ce goût du mot, du texte, l’amène à la réalisation de courts métrages expérimentaux. Ce qui est dit ou pas est aussi important que ce qui est montré.

En attendant avec impatience son premier roman, la voilà jouant une bourgeoise martiniquaise, interviewée dans un documentaire sur le couple mixte. A côté d’elle, sur le canapé, son époux interprété par Ti Malo. Et tous les préjugés, tous les stéréotypes sont passés au crible d’un sketch burlesque, tout en improvisation qui fait rire aux larmes. Ne pas rater la séquence sur la correction !

A la rencontre d’un couple mixte…

 

Cocktail… l’amour feint, l’amour mort…

 

Le site officiel de Gaël Octavia

Aller sur le site

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − deux =

Aller à la barre d’outils