DIASPORAMIX
A la une Amériques Interviews Portraits

Ingrid Jean-Baptiste… une française à New York !

Ingrid Jean-Baptiste est la fondatrice avec sa mère Sonia, du Chelsea Film Festival,

un festival de films indépendants. L’idée : donner la parole pendant quelques jours aux cinéastes du monde entier qui promeuvent d’autres images. Au CFF, en plein coeur de Manhattan, pas de blockbuster, pas trop d’effets spéciaux, mais des histoires originales mettant en scène des hommes et des femmes, si possible loin des stéréotypes de l’industrie qui formate les images. L’édition 2016 a fait la part belle aux images du Sud. Une session spéciale était réservée aux films des outre-mer.

Ton portrait robot en quelques mots : nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, lieu de résidence.

Ingrid Jean-Baptiste, née à Paris (je n’indique pas mon âge pour mon métier de comédienne), je réside à New York.

Ingrid, tu vis aux Etats Unis depuis quand ? Pour y faire quoi ?

Depuis 7 ans, je suis actrice et entrepreneur. Fondatrice du Chelsea Film Festival , de marques de Champagne et vins Français.

Pourquoi NYC ? Comment t’es tu adaptée ? Avais tu déjà un réseau ?

Depuis un très jeune age, je voyage dans le monde entier, d’abord en échange et par la suite avec mes amis. Cela m’a permis d’avoir un esprit très ouvert et tolérant face à tout ce qui est différent de ma culture française. Le réseau s’est naturellement fait grâce à cet esprit ouvert et cette soif de découverte du monde.

Où as-tu grandi ?

J’ai grandi à Paris et à Londres, où mon père habite.

Et tes parents ?

Ma maman est née en Martinique, à l’âge de 6 ans, sa famille a déménagé en métropole. Mon père est né au Pakistan et vit à Londres.

Te sens tu américaine ? Et quoi d’autre ?

Je me sens citoyenne du monde, certainement l’esprit américain, mais je me sens avant tout Française vivant aux Etats-Unis.

As-tu un but de vie , une mission de vie ?

Ma mission de vie est de faire de ce monde un monde meilleur. C’est ce pourquoi je me lève chaque matin.

Quels sont les pays que tu as visités ou vécu jusqu’ici ? Celui où tu aurais pu vivre ?

J’ai visité plus de 100 pays et vécu à Londres et Paris. Je ne pense pas qu’il y ait un autre pays où j’aurais pu vivre. J’ai décidé que j’allais vivre aux Etats-Unis depuis l’âge de 12 ans, lors de ma première visite sur le sol américain, à Chicago.

Que trouves-tu à NYC que tu ne trouves pas dans ton pays natal ?

Beaucoup de choses malheureusement, sinon je serai restée en France, car j’adore mon pays, qui est irremplaçable !
L’esprit d’entreprendre et l’idée que tout est possible est certainement un concept de vie, qui m’a séduite depuis très jeune. L’Amérique m’a offert ce que la France m’a interdit de réaliser : la capacité d’être à la fois une artiste et une entrepreneure. Quel bonheur de pouvoir être ce que l’on veut et ne pas être limité dans une case !

Si je te dis Diasporas ?

“Diaspora” pour moi, cela évoque la communauté. J’aime l’idée, toutefois, je suis ouverte à faire partie de plusieurs communautés et ne pas être cantonnée dans un seul et même groupe, qui partage une même culture. Quelle richesse de pouvoir faire partie de plusieurs cultures, n’est-ce pas ?

La chose la plus importante pour toi ? Ce dont tu es le plus fière ?

Avoir réaliser mes rêves et pouvoir continuer à les réaliser !

Ton projet pour 2017 ? Et après ?

Ma carrière de comédienne et continuer à développer mes passions.

Le mot de la fin ?

Rêvons !

Ingrid est l’une des 10 candidates au concours pour le Prix Banque Transatlantique du Public qui  valorise les parcours de français expatriés…
Vous pouvez voter : PRIX BANQUE TRANSATLANTIQUE DU PUBLIC
Votez pour votre candidat préféré !
 Votez
Vidéos sur cet article :
Reportage post festival par Marc Enette (Vidéo en tête d’article)
https://www.youtube.com/watch?v=BLVVbKKrAwc

– Reportage France Ô :
https://www.youtube.com/watch?v=xWaFEr2e_nI
https://www.youtube.com/user/CFFNYCOfficial

Voir aussi  :

Notre article sur le Chelsea Film Festival 2016 >> Voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.