DIASPORAMIX
A la une Culture Politique Théâtre

JoeyStarr dans Eloquence à l’Assemblée.

Pour sa première fois au théâtre, JoeyStarr incarne des personnages immortels.

Etrangement, sa voix de stentor a parfois du mal à se frayer un passage jusqu’au public. Les mots sont denses et forts. Ils défendent la liberté, l’émancipation. Ils exhortent à la révolution et reconnaissent le droit à l’insurrection.

Pitch

Sur une scène peu éclairée, qui fait face au texte qui défile sur un écran et que le comédien lit, JoeyStarr se dresse, voix gutturale presque sourde. Il incarne Robespierre d’abord, puis Victor Hugo. Il dénonce la pauvreté et les inégalités. Un peu plus tard, par sa  voix, dans la foulée de la Révolution de 1789, Olympe de Gouges défend les droits des femmes et des citoyennes, plaçant le comédien dans une position inattendue, mais intéressante si l’on veut écouter le plaidoyer pour l’égalité entre les sexes.

JoeyStarr se met aussi dans la voix d’Alexis de Tocqueville critiquant le fonctionnement du gouvernement, mettant en garde contre la perte des repères moraux dans les sphères publique et privée dans un discours qui aurait pu être tenu en 2017 en France ou dans n’importe quelle autre « démocratie » occidentale.

De NTM aux héros révolutionnaires

Il convoque encore André Malraux et Simone Veil défendant (sans joie) la loi pour l’avortement pour mettre un terme aux 300 000 avortements clandestins pratiqués dans la France du début des années 70.

Eloquence à l’Assemblée c’est enfin Césaire, anticipant les malheurs d’une décolonisation ratée et prévenant qu’elle pourrait par son mépris des aspirations profondes et légitimes des peuples, générer un sentiment national Martiniquais ou Guadeloupéen.

Cela fait déjà quelques années que le leader de NTM poursuit une carrière qui lui réussit plutôt bien au cinéma et à la télé (le Bal des actrices, Polisse, La marque des anges, la Main du mal ). Plus récemment il a prêté sa voix à James Baldwin dans « I’m not your Negro » de Raoul Peck. Avec Eloquence à l’Assemblée, il fait ses premiers pas au théâtre avec des lectures de textes politiques dont la portée au-delà des siècles reste d’une pertinence aigüe.

JoeyStarr est au théâtre de l’Atelier pour 6 représentations. La première a eu lieu le lundi 6 mars 2017.

« Eloquence à l’Assemblée » de Pierre GRILLET et Jérémie LIPPMANN. Mise en scène de Jérémie LIPPMANN Scénographie de Jacques GABEL. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − six =

Aller à la barre d’outils