DIASPORAMIX
A la une Amériques Interviews Portraits Vidéos

Virginie Sainsily, journaliste nationale

 A 28 ans, la guadeloupéenne, Virginie Sainsily présentera le journal de BFM TV, pendant les vacances. Journaliste de terrain, Virginie vit sa passion pour le journalisme avec optimisme et détermination. Diasporamix l’a rencontrée.

« Represent » comme diraient les rappeurs américains. Elle a grandi en Guadeloupe, papa, professeur de mathématiques, maman conseillère en entreprise puis sophrologue, divorcés quand elle avait sept ans. Elle a fait ses classes aux Abymes, Ecole primaire d’Anquetil, Collège du Raiset, Lycée de Baimbridge, Bac S mention assez bien. Virginie a la fierté chevillée au corps… celle de représenter son île.
Elle aurait pu être sportive de haut niveau, elle qui a pratiqué l’escrime jusqu’à ses 18 ans, gagnant même le titre de championne de Guadeloupe. Elle compte parmi ses amis des champions, telle Isaora Thibus sa meilleure amie, ou Yannick Borel. Elle aurait pu devenir avocate. C’est la voie naturelle que son parcours universitaire (Droit, Sciences politiques) lui indiquait. Mais sa passion d’enfant a été plus forte : elle a fait ses études de journalisme en école privée d’abord, puis au CFPJ pour devenir ce que toute petite elle rêvait d’être.

Amoureuse du « terrain », elle va pourtant le délaisser pendant les vacances (à partir du 29 juillet) pour devenir la « femme tronc » de BFM TV, chaine d’info leader en France.

Virginie Sainsily est journaliste de la tête aux pieds. Elle sera de plus en plus connue dans les semaines et les mois qui viennent, ce qu’elle anticipe la tête froide, parce que ce qu’elle veut avant tout, c’est être reconnue par ses pairs. La réussite pour elle, a ce goût.

Elle rêve de devenir grand reporter. Depuis 2014, elle travaille à BFM TV et s’est spécialisée dans la couverture des crises : Israël, attentats de Paris, de Londres, de Manchester, Guyane…
Dans ce métier et à Paris où elle habite, elle s’épanouit. Elle vit à toute vitesse, savourant chaque jour, consciente de la valeur de chaque instant notamment depuis le décès de sa maman.

Elle ne sait pas exactement où elle sera dans 10 ans, mais donne tout à sa carrière. Pour l’instant.

Diasporamix l’a rencontrée un 14 juillet, à l’heure du défilé….

Crédits photos : DIASPORAMIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + 5 =

Aller à la barre d’outils