DIASPORAMIX
Débats Headline Société

#35 Cette semaine j’ai retenu

#35 Cette semaine j’ai retenu

Taxer les riches ne nuirait pas à la croissance. Ce titre dans Médiapart qui consare un article aux conclusions du FMI ; lequel préconise d’établir un impôt progressif sur les revenus les plus élevés pour lutter contre les inégalités. Contrairement à l’assertion courante selon laquelle la taxation des plus riches serait contreproductive, les experts du FMI « semblent avoir entrepris un travail de déconstruction de ses fondements théoriques » qui débouchent sur une remise en question des recettes libérales, qui creusent les inégalités. Mais contrevérités ont la peau dure.

La Somalie peine à sécher ses larmes, après l’attentat qui a causé la mort de 300 personnes à Mogadiscio, la capitale. Où l’on apprend que les Chabab, le groupe islamiste somalien affilié à Al Qaida qui a vraisemblablement commis l’attentat est le groupe terroriste le plus meurtrier d’Afrique, devant Boko Haram. Il a causé la mort de plus de 4200 personnes en 2016, selon le Centre d’Etudes stratégiques sur l’Afrique.

Harvey Weinstein, le type qui a son nom au générique d’un nombre incalculable de films (il est producteur) est un violeur, harceleur, cochon, porc, comme on a fini par le nommer à travers cette campagne virale #denoncetonporc…Cela rappelle cette séquence dans ONPC de Sandrine Rousseau en larmes face à Christine Angot dont la sortie du plateau de France 2 en larmes a étrangement été coupée (Christine Angot a été victime d’inceste). Sandrine Rousseau était venue parler de son agression par Denis Baupin, député EELV ; Cela rappelle aussi cette autre affaire dans laquelle le parquet de Pontoise refuse de nommer viol une agression subie par une fillette de 11 ans qui aurait suivi un homme de 28 ans et qui aurait eu des relations sexuelles consenties avec lui ; Cela rappelle cette histoire de kidnapping massif de jeunes filles dans le nord du Nigeria et le mouvement #bringbackourgirls ; Cela rappelle le meurtre de cette jeune femme magnifique, tuée avec ses deux enfants à Ravine-Vilaine en Martinique par un amant éconduit ; Cela rappelle ces histoires de petites filles Mauritaniennes gavées dès leur 7 ans au lait de brebis pour qu’elles soient rondes et belles, et douces le jour de leur mariage ;  Cela rappelle cette histoire de jeune femme indienne condamnée à être violée par plusieurs hommes et violée par plusieurs hommes pour avoir fréquenté un homme d’une autre communauté ;  Cela rappelle…Cela rappelle…

Dans la foulée de #denoncetonporc, un autre # est apparu : metoo. Moi aussi. Cette fois pas pour dénoncer spécifiquement les agressions subies dans le milieu professionnel. Mais les agressions sexuelles tout court. Tout court.Et là, de mur de fb en mur de fb, les femmes sobrement postent et collent leur metoo.Un chapelet de metoo, qui pourraient faire le tour de la terre. Pas facile de rester zen face à autant de metoo.

Sinon, je vous recommande « La fin de Mame Baby », de Gaël Octavia (ed. Gallimard). Des femmes et des hommes. Mais des femmes solidaires.

Re sinon, « Sina et le secret de la Caraïbe » (Diasporamix) est paru en octobre. Une histoire de petite fille, qui n’a peur de rien. Pas même d’un pirate kidnappeur de monstre !

Barbara Jean- Élie

la page facebook de #cette semaine j’ai retenu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq − 4 =

Aller à la barre d’outils