DIASPORAMIX
A la une Communauté Economie Interviews Portraits Vidéos

Rudolf Ouea, urban businessman

 A 31 ans, Rudolf Ouea trace sa route dans le monde. Ce franco camerounais a élu domicile à Dubaï depuis 2016, avec en ligne de mire l’Exposition Universelle de 2020, dont il est bien décidé à avoir sa part du gâteau. Diasporamix l’a rencontré.

Il est danseur. Il est chef d’entreprise..les deux. En France, où on aime bien les cases, il n’a pas été évident de délaisser le costard-cravate le vendredi soir pour aller danser en survêt et baskets, animer ses stages en France et à l’étranger… Pas facile non plus d’expliquer aux B boys qu’il ne voulait pas renoncer aux business modèles et autre placement financier…imaginez…il est passé à côté du Saint Graal : une place dans le cast de Step up 3 D, pour laquelle il avait passé les auditions à New-York et auxquelles il avait été reçu !

Il a donc décidé de créer sa société en mettant en pratique, d’un côté ce qu’il avait appris pendant son Master à l’ESG à Paris et les années au service des banques et, de l’autre, sa passion pour le hip hop, qu’il pratique depuis ses 18 ans.

Cette passion l’a mené à New York et à Dubaï entre autres. Au Cameroun également, le pays de son père, décédé en 2003. Ce pays, où depuis deux ans il s’investit aux côtés de l’association Dansez, dans des événements hip hop pour le développement de la danse. Il promet que ses aventures le mèneront aussi à la Réunion, l’île de sa maman.

Décidément polyvalent, Rudolf Ouea Nsangue revendique d’accorder toutes ses passions.

Diasporamix l’a rencontré….

Crédits photos : DIASPORAMIX
Merci au restaurant « A la Folie ».

La page facebook de Rudolf Ouea
ici

La page facebook de HTBCD
ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 14 =

Aller à la barre d’outils