DIASPORAMIX
A la une Amériques Culture Musique

Kali – On a reporté la révolution

Kali révolté sans rage, chroniqueur d’une société antillo-guyanaise qui s’est laissée aller aux délices de la consommation dévorante.

Reggae Dom Tom.. Racines, Karayib Lévé, Kreyol, Tifi Congo… Kali est le militant infatigable de la cause caribéenne, depuis ses premiers tubes enregistrés avec 6th Continent. C’était l’époque du reggae triomphant, mais aussi déjà des textes conscients habillant des mélodies aussi efficaces que belles.

Les artistes sont des buvards, des sentinelles, des lanceurs d’alerte. Kali plus que d’autres. Politicien sans parti, avec micro et banjo, le revoilà comme poussé par les événements de Guyane (qu’il connaît bien pour y avoir vécu pendant de nombreuses années) de cette fin de mars 2017, donnant une suite logique à Reggae Dom Tom sorti en 1979 !

Il publie sur sa page Facebook ce texte qui sera bien sûr mis en musique, et paraîtra sur un prochain album qu’on espère pour très bientôt.

Voici le texte :

« On a rêvé d’intégration
Départementalisation 
Et on a reporté 
La révolution

Générations sans illusions
Pour seul dieu la consommation 
Sans même l’envie 
d’être une nation

Alors sans discours sans tambours
Tout doucement sans arrogance
Oui je vous déclare 
Mon indépendance

Je suis d’ici mais je suis aussi bien ailleurs
Dans les îles Retrouver mes frères et mes sœurs 
Citoyens des états de la Caraïbe
et comme eux sous un fier soleil vivre libre.

Nous avons tant aimé la France 
Il fallait larguer les amarres 
Alors je vous déclare 
Mon indépendance »

Kali / Rémi B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + dix-neuf =

Aller à la barre d’outils