DIASPORAMIX
A la une Débats Environnement Headline Interviews Politique Portraits Société Vidéos

Edouard Jean-Élie, la révolution reste à faire

Edouard Jean Elie est décédé le samedi 13 juin 2020. Il avait 86 ans.

En janvier 2018, j’ai réalisé son interview. Il avait alors 84 ans.

Professeur d’espagnol, il fut conseiller général et maire de la commune d’Ajoupa-Bouillon pendant 24 ans. Membre fondateur du Groupe Révolution Socialiste, il passa ensuite au PPM dont il démissionna au mitan des années 90.

Aujourd’hui, Edouard Jean-Élie se mobilise pour une meilleure information du public sur la question du chlordécone, scandale sanitaire occulté des Antilles.ici
Atteint d’un cancer de la prostate qu’il impute à son exposition au chlordécone, il appelle à une révolution des comportements.

Son ITW DIASPORAMIX :
L’enfance : 00 00
L’Algérie, le service militaire, la guerre : 01 02
Le Parti Communiste, la politique : 04 00
La Martinique, pays assoupi : 05 13
Cuba : 06 58
Politique en Martinique, la conquête d’Ajoupa-Bouillon : 09 40
La Révolution est-elle possible ? : 12 00
Chlordécone et cancer de la prostate. Comment ça va ? 15 05
Cette interview a été réalisée par Barbara Jean-Élie, fille d'Édouard Jean-Élie.

  • Edouard était le fils de Colette Virassamy et de Justin Jean-Elie.
  • Il a passé une bonne partie de son enfance avec ses grands parents : Papa Jo et Philomène, Indiens de Pondichéry et de Madras.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils