DIASPORAMIX

Samedi 24 mars 2018, à l’appel d’une vingtaine d’organisations, plusieurs centaines de personnes ont manifesté au Lamentin pour réclamer une alimentation et une agriculture sans chlordécone.

Depuis décembre 2017, les Martiniquais sont à nouveau mobilisés sur la question du chlordécone, ce pesticide utilisé dans les bananeraies pendant des décennies alors qu’il était considéré comme cancérogène et qu’il avait été interdit aux États-Unis et en France.

Lire aussi : Le chlordécone, poison des Antilles

Plusieurs centaines de personnes ont ainsi défilé dans les rues du Lamentin avant de rallier la Mairie dont les salles étaient ouvertes pour un forum social.

Environ 300 personnes ont contribué à ces échanges  sur les thèmes « réparations », « santé », « pêche » et « agriculture ». L’occasion d’esquisser un état des lieux et d’avancer quelques propositions qui seront explicitées lors de prochaines rencontres.

 

Lire aussi : "#Cette semaine j'ai retenu 43"

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =

Aller à la barre d’outils